Philo rigolotte

Restez philosophe Si vous ne pouvez pas vous réveiller le matin : « Le sommeil est chez certains ce qu’ils ont de plus profond ». (Sacha Guitry.)

Si des votre réveil, la paresse vous assaille : « La paresse c’est se lever à six heures du matin, pour avoir plus longtemps a ne rien faire. » (Tristan Bernard).

Si écumant de dentifrice, vous cherchez vainement votre verre a dent : « il vaut mieux se laver les dents dans un verre à pied que les pieds dans un verre à dent. » (Georges Bidault)

Si vous ne retrouvez pas vos affaires au moment de partir : « Sur quoi peut donc bien s’exercer l’ordre de ceux qui en ont puisqu’ils ne laissent jamais rien trainer » (Jean Delacour).

Si, en mettant le nez dehors, vous constatez qu’il pleut : « II vaut mieux qu’il pleuve un jour comme aujourd’hui plutôt qu’un jour il fait beau » (Pierre Dac).

Si après avoir bien couru, vous ratez votre train : « Le meilleur moyen d’attraper un train est de manquer le précédent. » (Marcel Achard ).

Si le lundi matin le redémarrage vous semble difficile : « Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, on aura fait un grand pas dans la civilisation des loisirs. » (Pierre Dac).

Si vous êtes souvent tente de ne rien faire : « L’homme courageux n’a pas peur de se croiser les bras pour regarder en face le travail qui lui reste à faire. » (Pierre Dac).

Si vous séchez au moment de réciter votre leçon : « Ceux qui ne savent rien en savent toujours autant que ceux qui n’en savent pas plus qu’eux. » (Pierre Dac).

Si vous êtes incapable de répondre aux questions d’un examinateur : «Les choses que je ne dis pas ne me causent jamais d’ennuis » (Président Coolidge).

« Si vous avez un chat dans la gorge… mangez du mou » (Ronald Searle). Si vous manquez souvent d’inspiration : « A force d’aller au fond des choses, on y reste. » (Jean Cocteau).

Si vous manquez de mémoire : « L’avantage de la mauvaise mémoire est qu’on jouit plusieurs fois des mêmes choses pour la première fois . » (Nietzsche).

Si vous n’avez pas envie d’apprendre leçon: «Pourquoi apprendre ce qui est dans les livres, puisque ca y est. » (Sacha Guitry).

Si vous avez une mauvaise orthographe: «Les difficultés de l’orthographe ont contribue beaucoup a l’essor du téléphone. » (Jean Delacour).

Si vous n’avez pas I’air très intelligent : « Je plains ceux qui ont l’air intelligent, c’est une promesse qu’on ne peut tenir. » (Alain )

Si vous avez même l’air franchement bête : « La bêtise est souvent l’ornement de la beauté: c’est elle qui donne aux yeux cette limpidité morne des étangs noirâtres et ce calme huileux des mers tropicales . » ( Baudelaire )

Si vous ne comprenez jamais rien : « Je sens que je progresse à ceci que je recommence à ne rien comprendre. » (Ramuz).

Si en outre vous êtes le seul de votre entourage a ne rien, comprendre : « Les sots ont cette supériorité qu’ils n ont pas peur d’être bêtes. » (Arsene Houssave).

Si vous n’avez pas à couvrir votre programme : « A mesure que la connaissance progresse, les énigmes se multiplient et, si cela continue, les ignorants seront bientôt seuls a ‘savoir quelque chose. » (Jacques Moreau)

Si avant un examen vous êtes tente de vous doper: « Si on jetait tous les médicaments à la mer, ce serait une terrible chose pour les poissons. » (Hemingway).

Si vous réussissez votre examen : « II y a des moments ou tout réussit : il ne faut pas s’effrayer, ça passe. » (Jules Renard).

Si vous échouez a votre examen, télégraphiez a votre famille : « Jury enthousiasme- stop- désire absolument me revoir I’année prochaine- stop »…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: